Restaurant Boeckhaege Renaix
De geschiedenis van Boeckhaege

L’histoire de Boeckhaege

Le domaine où se situe le restaurant Boeckhaege a connu une histoire longue et mouvementée. Laisser aller votre imagination et voyagez avec nous dans le temps.

Les différents propriétaires du domaine

Jean Cambier-Magherman avocat, propriétaire d’une usine de textile et échevin de Renaix, achète en 1898 le domaine en haut de la Cruche, au milieu de la nature. Il possédait déjà une maison à l’actuelle Place Roosevelt à Renaix, mais il bâtit ,au tournant du siècle, une maison de campagne sur son nouveau domaine. Le nom de l’architecte de la « villa Cambier » n’est à ce jour pas retrouvé dans les archives.

Restaurant Boeckhaege

En ce temps-là, une résidence permanente n’était pas possible à cause du manque de confort. Les propriétaires employaient leur maison de campagne uniquement pendant les mois d’été ou des journées ensoleillées. Ils venaient alors profiter de la vue panoramique sur Renaix et de l’air sain de la campagne.

Le domaine était entretenu par les preneurs à bail de la petite ferme que J. Cambier avait construit sur son domaine.

Une résidence plus régulière ne sera possible qu’après l’expansion de la villa en 1938 par Raoul Cambier.

Quand Jean Cambier meurt en 1941, l’ensemble du bien est transféré à son fils Raoul Cambier-Bichot. Celui-ci était marié avec une certaine Marie Bichot de Beaune (Bourgogne, France).

Raoul restait la plus part du temps à Beaune, où il distribuait du vin sous le nom « A. Bichot ». Lui aussi ne venait que pendant les mois d’été à Renaix. Dans les caves de sa propriété il mettait son vin en bouteille.

Raoul Cambier est décédé en 1953 à Nice. Ces biens seront partagés en 1964 entre sa femme et ses enfants. La veuve Cambier-Bichot s’installe sur le domaine et jusqu’à son transfert à une maison de repos, elle se retire dans quelques chambres dans l’expansion du côté nord de la villa.

Après la mort de Marie Cambier-Bichot, il reste 4 héritiers : Christiane, Marie-Aleth, Chantal et Christian Cambier.

Ceux-ci ont vendu la propriété en 1987 aux propriétaires actuels Nicolas et Sylvie Lecluse. Depuis lors le domaine est habité en permanence et il y a aussi un restaurant au rez-de-chaussée.

De la villa Cambier au restaurant Boeckhaege

Après que Marie Cambier-Bichot déménage à la maison de repos, la villa est vide pendant 10 ans. Pendant cette période la propriété devient presqu’une ruine. À cause de l’inoccupation la végétation envahit tout le domaine et à plusieurs endroits il y a des infiltrations d’humidité. Comme si ça ne suffit pas la maison reçoit régulièrement la visite de pillards et de petits (et grands) vandales. Le parc aussi est totalement délabré.

La maison a été systématiquement restaurée et transformée de 1987 à 1993 par les propriétaires actuels. Pendant les travaux les panneaux muraux et les boiseries originaux ont été récupérés et intégrés dans les nouveaux plans.

C’est pour cette raison qu’une visite au restaurant Boeckhaege vous fera rêver de temps fascinants, qui ont disparu depuis longtemps.

Merci à Christophe Deschaumes
Cartes postales du domaine du début du 20ième siècle. Originaux : Archives de cartes postales des Musées de la ville de Renaix.

Flockdesign